L'importance de l'éthique dans les organisations

L'éthique organisationnelle est constituée des politiques, des procédures et de la culture permettant de faire les bonnes choses face à des problèmes difficiles et souvent controversés. Les sujets d'éthique qui interpellent les organisations incluent, mais sans s'y limiter, la discrimination, la responsabilité sociale et les questions fiduciaires. Les questions d'éthique et la façon dont toute organisation pratique l'éthique sont plus importantes que jamais, car les médias sociaux exposent facilement des problèmes qui auraient pu être balayés par les générations précédentes.

Construit une culture d'entreprise positive

Une organisation qui consacre des ressources à l'élaboration de politiques et de procédures qui encouragent les actions éthiques construit une culture d'entreprise positive. Le moral des membres de l'équipe s'améliore lorsque les employés se sentent protégés contre les représailles pour leurs croyances personnelles. Ces politiques comprennent des règles anti-discriminatoires, des politiques de porte ouverte et l'égalité des chances pour la croissance. Lorsque les employés se sentent bien au travail, le sentiment général au sein de l'organisation est plus positif. Cela engendre la fidélité organisationnelle et la productivité, car les employés se sentent bien lorsqu'ils se présentent au travail.

Renforce la confiance des consommateurs

Une organisation peut perdre la confiance des consommateurs très rapidement avec quelques mauvaises critiques en ligne. Les organisations doivent fidéliser les consommateurs grâce à des pratiques éthiques qui commencent par des méthodes de publicité justes et honnêtes et se poursuivent tout au long du processus de vente. Un domaine dans lequel les organisations peuvent perdre la confiance des consommateurs est de ne pas honorer les garanties ou de traiter négativement les plaintes. C'est pourquoi des politiques cohérentes et la formation des employés sont impératives. Les entreprises doivent orienter les employés sur la manière de traiter les clients selon ses valeurs fondamentales.

Lorsqu'une organisation prend le temps d'identifier ce qui est important pour les consommateurs et son marché cible, elle est mieux en mesure de définir des déclarations de valeur et des protocoles pour répondre à des normes éthiques plus élevées. Par exemple, un distributeur de café qui se concentre sur le commerce équitable et la durabilité agricole, construit une marque soutenant la responsabilité environnementale et sociale.

Réduit les passifs financiers

Les organisations qui ne développent pas de politiques sur les normes éthiques risquent des responsabilités financières. Le premier passif est une réduction des ventes. Par exemple, une société de développement immobilier peut perdre l'intérêt des clients et les ventes si son développement réduit la taille d'un refuge pour animaux. Cela ne signifie pas qu'une entreprise doit abandonner la croissance. Il est impératif de trouver un terrain d'entente éthiquement responsable pour détourner l'opinion publique de l'avidité des entreprises vers la responsabilité environnementale.

Minimise les poursuites potentielles

Le deuxième domaine de responsabilité financière existe avec des poursuites potentielles. Aucune organisation n'est à l'abri d'un employé ou d'un client mécontent qui prétend avoir été victime de discrimination. La discrimination sexuelle sur le lieu de travail coûte aux PDG, aux politiciens et aux célébrités leur gagne-pain car ils ne traitent pas correctement les accusations et les allégations de harcèlement. Les organisations doivent maintenir des politiques et des procédures traitant de divers types de harcèlement et de discrimination. De plus, les organisations doivent rester cohérentes dans l'exécution des politiques de traitement des accusations. Cela permet de réduire les poursuites frivoles qui pourraient mettre en faillite les petites organisations.